A KHARTOUM AUSSI

 

Trois videos viennent d'arriver de Khartoum qui nous montrent de jeunes élèves en train de jouer. Il s'agit de jeux souadanais, mais déjà un au moins peut -être identifié comme ayant son équivalent et même plusieurs variantes en France. En France et pas seulement puisqu'il s'agit du jeu que nous appelons le jeu du mouchoir, de la chandelle, du facteur...ou encore de la clé de saint georges, ou du renard qui passe, ... La version française chantée peut être adoptée pour mémoriser les jour de la semaine.

                                                                                                 « Le facteur n'est pas passé,

                                                                                                      Il ne passera jamais,

                                                                                                               lundi,

                                                                                                              mardi,

                                                                                                            mercredi,

                                                                                                              jeudi,

                                                                                                           vendredi,

                                                                                                            samedi,

                                                                                                         dimanche »

Nombreux sont les jeux de cour de récréation qui tout en suscitant un climat de compétition et d'émotions fortes participent à la mémorisation d'éléments simples ; pour n'en citer qu'un "Loup y es-tu" qui permet certes de manier l'interrogation mais aussi d'énumérer tout le vocabulaire de la toilette jusqu'aux accessoires si l'on souhaite faire durer l'attente et le suspense. 

Si, en tous cas, vous pensez que seuls les enfants peuvent se "prendre au jeu", si vous doutez de la motivation que le jeu peut susciter, bien introduit dans les apprentissages, regardez à nouveau la photo de ces deux jeunes soudanaises jouant au berger et ses moutons.

Khartoum est un peu loin?

Alors, rendez-vous sur la page communautaire FB dédié au projet Asdifle/FIPF  "On joue" 

 https://www.facebook.com/ouifaitesvosjeux 

et ne manquez pas le 38e congrès de l'APLIUT du 2 au 4 juin 2016 à Lyon, dont le thème sera cette année: 

« Jeux en jeu dans l’enseignement/apprentissage des langues en LANSAD »